Football Leaks

Le club apporte son éclairage sur le transfert de Mbappé

Kylian Mbappé a été transféré au PSG en août 2017.

Ce mercredi, les révélations des Football Leaks ont principalement concerné le transfert de Kylian Mbappé de l'AS Monaco au Paris St-Germain, à l'été 2017. Outre les folles demandes du clan du joueur auprès du club de la Capitale, on a ainsi pu lire qu'une grosse partie de l'argent récolté par l'ASM aurait directement été injecté dans les caisses de son président Dmitri Rybolovlev, par un virement de 77 M€ en attendant un autre de 47 M€ en juin prochain (124 M€ au total, sur un transfert estimé à 145 M€ de parts fixes). Mais dans un communiqué posté cet après-midi, le club du Rocher a réagi en indiquant que le dirigeant russe n'a "pas récupéré, à titre personnel, un seul centime de ces sommes d’argent, ni sur le transfert de Kylian Mbappe ni sur aucune autre entrée d’argent dans le club".

Sur les 335 millions d’euros investis par Rybolovlev depuis son arrivée à Monaco fin 2011, "182 millions d’euros ont permis de combler ces déficits comptabilisés au 30 juin 2017", explique ledit communiqué. "En comptabilité, ces opérations s’appellent des abandons de compte courant, et permettent à l’actionnaire d’abandonner une partie de ses investissements et avances en compte courant pour faire face à des situations de trésorerie. En contrepartie, afin de garantir les droits légitimes de l’actionnaire, ces abandons de compte courant sont toujours accompagnés d’une clause de retour à meilleure fortune. Lors de la saison 2017/18, le club ayant fait un bénéfice, cette clause de retour à meilleure fortune a pu être naturellement activée. Dans le cadre de l’application de cette clause les sommes concernées ne sont plus considérées comme « abandonnées » par l’actionnaire et deviennent récupérables mais restent dans les comptes du club." Pour résumer, Dmitri Rybolovlev a récupéré une partie de ce qui lui était dû, mais le montant en question est toujours inscrit dans les comptes de l'AS Monaco et n'a pas été récupéré personnellement par le russe.