ASM par

Giuly clame haut et fort son envie d'entraîner les pros

Commentaire(s)

Ludovic Giuly, qui a obtenu ses diplômes d'entraîneur en Espagne l'été dernier, révèle dans une interview au Parisien son ambition de coacher, un jour, l'AS Monaco. "J'aimerais entraîner Monaco un jour", confie l'ex milieu de terrain (43 ans), qui avait mis fin à sa carrière professionnelle en 2013. "Pourquoi s'en cacher ? Après, je sais que personne ne met aujourd'hui un euro sur ma réussite. Des gens vont se marrer en lisant l'interview. Mais j'ai vécu avec ces rires et ces doutes quand je voulais être pro. On ne voulait pas de moi et je me suis accroché. Personne ne sait ma force. Je vais tellement bosser que ce sera la même chose. Je vais y arriver. Riez si vous voulez, moi je vais travailler. Et je serai un vrai coach."

Pas de complexe d'infériorité, donc, pour le sémillant Giuly. "A part des phénomènes comme Mourinho, Guardiola ou Klopp qui sont des révolutionnaires du jeu, beaucoup d'équipes évoluent de la même manière. C'est le management humain qui fait la différence. Et tenir un vestiaire, ça, je kiffe !", explique l'ancien joueur du Barça. "Je ne prétends pas inventer le foot mais, psychologiquement, je vais être costaud. Quand tu as vu comment on gère Messi ou Ronaldinho, tu sais faire." Giuly, qui indique par ailleurs prendre exemple sur Didier Deschamps, "pour sa rigueur, sa manière de parler et même de reconnaître ses erreurs", est pour l'instant le coach adjoint de David Bechkoura, au sein de l'équipe réserve de l'ASM.