Rennes par

Julien Stéphan regrette de ne pas avoir tué le match

Commentaire(s)
Stephan regrette de ne pas avoir tué le match

Euphorique après sa victoire en Coupe de France samedi face à Paris, le Stade Rennais a eu plus de mal à se défaire de Monaco (2-2), en match en retard de la 34ème journée de Ligue 1. Les Bretons ont pourtant eu un avantage de deux buts mais ont craqué physiquement en deuxième période. Les hommes de Julien Stéphan ont toutefois eu la balle de 3-0 mais un raté de Benjamin Bourigeaud ne leur a pas permis de tuer la rencontre. C'est le principal regret du technicien, comme il l'a expliqué en conférence de presse.

"Je pense qu'en deuxième période il nous a manqué un peu d'énergie, il nous a manqué aussi d'avoir tué le match en début de deuxième période avec la grosse occasion de Benjamin Bourigeaud. Je pense que si on marque à ce moment-là, le match est terminé. On est bien placé pour savoir qu'à 0-2 c'est pas terminé (Rennes était mené 2-0 par le PSG en finale de la Coupe de France). Ils sont revenus finalement assez logiquement" a-t-il déclaré.