ASM

Le futsal "t'apprend à penser plus vite" assure Caio Henrique

par
Arrivé en août 2020 en Principauté, Caio Henrique a disputé 28 matchs toutes compétitions confondues cette saison

Dans un entretien accordé à L'EquipeCaio Henrique (23 ans) est revenu sur les apports du futsal dans sa carrière professionnelle en football à onze : "Ça t'apprend à penser vite, à savoir jouer court, dans des espaces réduits. Quand tu passes sur grand terrain, ce sont ces choses qui font la différence - et encore plus avec l'intensité qu'il y a dans le football d'aujourd'hui. D'ailleurs, c'est toujours ce que me demande le Professeur Kovac : de jouer rapidement et de vite trouver l'espace une fois que je reçois le ballon." affirme le latéral gauche de l'AS Monaco.

Dans la suite de l'interview, le Brésilien a évoqué sa relation technique avec Wissam Ben Yedder (30 ans), ancien joueur de futsal également : "L'autre jour, on parlait justement de ce que notre passé de futsal nous avait apporté. On voit qu'on a ça en commun : quand il reçoit le ballon, il le redonne toujours très vite, en une touche, deux maximum, il se rend tout de suite disponible et il a déjà cherché l'espace. Il a un jeu caractéristique du futsal." déclare donc l'ancien international U20 du Brésil.